Dois-je verser une caution pour louer un mobil-home ?


À la signature de votre contrat de location, le camping vous demande de verser un dépôt de garantie. Il s’agit d’une somme qui sera un gage pour le propriétaire du remboursement des éventuels impayés ou de la réparation de dommages causés par le locataire après son séjour dans l’établissement. Cela peut également être une dépense supplémentaire en début de location.

Généralement, pour les locatifs meublés, le montant du dépôt de garantie à payer est équivalent à 2 mois de loyer. Il s’agit du montant maximum selon la loi n°2014-366 du 24 mars 2014 – art. 8. Toutefois, cette loi ne s’applique pas aux mobil-homes étant donné qu’il s’agit avant tout d’une location saisonnière, donc temporairement délimitée.

Le principe reste le même, verser une somme au propriétaire du camping avant la location, mais l’argent versé prend plutôt la forme d’une assurance, d’arrhes ou d’un acompte. Ainsi, si vous optez pour le versement d’arrhes, l’établissement n’aura pas à vous rembourser si jamais vous annulez votre séjour. Si vous choisissez de payer un acompte, vous serez dans l’obligation de payer la totalité du loyer du mobil-home auprès du camping si jamais vous annulez votre réservation. Les arrhes sont les plus privilégiés en France, car ils sont plus flexibles et le remboursement peut se faire rapidement, surtout si c’est le camping qui annule votre réservation. De plus, dans ce cas-là, vous obtiendrez le double de la caution que vous avez versé lors de la réservation.

Pour les locations de vacances dans les établissements de plein air, il n’existe pas de somme préétablie en ce qui concerne la caution à payer. Généralement, le montant est équivalent à 20 à 25 % du tarif de location. Le cadre juridique est également moins strict par rapport à la location classique. Pour éviter les litiges, il est préférable d’effectuer un état des lieux en bonne et due forme avant de louer le mobil-home. Établir un inventaire est tout aussi important. Cela consiste à lister tous les équipements du locatif et à énumérer également les défauts constatés avant votre séjour.

La caution peut être réglée cash le jour de votre arrivée ou par chèque, selon votre choix. La deuxième option est conseillée si vous comptez y rester plus d’une semaine. Vous pouvez également verser le dépôt de garantie au moment de faire votre réservation.

La restitution de la caution se fait après l’état des lieux de sortie. Si le camping ne constate aucune dégradation, alors la caution sera remboursée dans toute son intégralité. Si jamais un dégât matériel est constaté, alors la caution initiale sera utilisée pour facturer les réparations. Le reste vous sera restitué dans la semaine qui suit au plus tard.

Il est tout de même important de souligner que le versement d’une caution n’est pas obligatoire dans certains campings. En effet, il y a des propriétaires qui n’exigent pas cela. Si elle est requise, toutes les informations qui y afférant doivent être présentées dans le contrat de location.